Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

Publié par AliceWon

Je travaille sur du rouge. J’ai cette toile que j’ai commencée la semaine dernière et le rouge-rose que j’utilisais était un peu trop transparent à mon goût. Ça devait être le rose de Georgian si je me souviens bien, comme c’est un pigment d’étude, il est de moins bonne qualité, moins fin et donc moins couvrant. Passer une deuxième couche de rend forcément la peinture plus opaque mais je n’avais pas envie de passer une troisième ou une quatrième couche. J’ai donc décidé de réfléchir un peu.

Voilà quelques extraits de la toile à des endroits stratégiques. On voit que là où j’ai essayé d’assombrir, les pigments se sont déposés de manière irrégulière (et moche).

Avant la deuxième couche de rouge (oui, c'est le rouge qu'il faut regarder)

Avant la deuxième couche de rouge (oui, c'est le rouge qu'il faut regarder)

Avant la deuxième couche de rouge, deuxième extrait

Avant la deuxième couche de rouge, deuxième extrait

J’ai utilisé la palette que j’ai faite la semaine dernière (que je présenterais surement dans un autre post, dès que j’aurais le courage de prendre des photos en plein jour parce que sinon les couleurs sont dénaturées (après, prendre les toiles en photo dénature forcément les couleurs, je suis rarement satisfaite de mes clichés) je vous mets une photo de la palette mais elle n’est pas terrible).

Palette - En colonne je met la couleur majoritaire et en ligne la minoritaire (évidement, en diagonale on a la couleur pure, soyons logiques)

Palette - En colonne je met la couleur majoritaire et en ligne la minoritaire (évidement, en diagonale on a la couleur pure, soyons logiques)

J’ai pris le Rouge cadmium foncé de Van Gogh (très fine, attention !) que j’assombris avec le Bleu de Prusse de Lefranc. Quelques échantillons :

Cadmium red deep

Cadmium red deep

Cadmium red deep + Prussian blue (en vrai il est moins sombre, plus marron)

Cadmium red deep + Prussian blue (en vrai il est moins sombre, plus marron)

J’arrive à un résultat assez vif en une seule couche (mission accomplie !), diluée avec de l’huile d’œillette pour respecter le fameux gras sur maigre (j’aime bien l’huile d’œillette parce que ça sèche leeeeeentement).

Voilà en gros les résultats avec des beaux reflets bien blancs à cause de la photo.

Après repeintage

Après repeintage

Après repeintage

Après repeintage

Après repeintage

Après repeintage

Voilà, c’était super intéressant. Je retourne au boulot.

Commenter cet article